Delphine Trabarel

Sophrologue

Villebon sur Yvette (91)

06 52 96 78 87

www.delphine-sophrologie.fr

 

La sophrologie est une méthode douce de thérapie psycho corporelle c’est-à-dire qu’elle agit à la fois sur le corps et sur l’esprit.

Formidable non ? Le but premier de la pratique de la sophrologie est la recherche de l’équilibre et du bien être dans sa vie. La sophrologie n’est pas de la simple relaxation. C’est juste une de ses bases de travail tout autant que la respiration, la pensée positive, la visualisation positive et la pleine conscience.

Comment ça marche ? La sophrologie par sa phase de détente musculaire et de maîtrise de la respiration harmonieuse, va activer la sérotonine en nous permettant d’accueillir la sérénité. De ce fait elle entraîne une baisse de la mauvaise humeur, l’irritabilité et de l’impatience. Elle nous ramène ici et maintenant, dans l’instant présent. Et c’est dans cet instant présent que nous nous sentons tellement vivant.

Lors d’une séance de sophrologie tous nos sens sont en éveil, on prête beaucoup plus d’attention aux ressentis de notre corps, aux sensations sans jugement et sans interprétation. Ces capacités d’éveil sont activées par la dopamine et la noradrénaline. La concentration s’améliore, la respiration devient plus harmonieuse, le corps se détend et se régénère, la mémoire s’améliore, les souvenirs apparaissent avec plus d’intensité. Nos 5 sens nous permettent d’être présent à notre vie, de se sentir en vie ici et maintenant. Une séance de sophrologie est un moment de pause ou l’on prend le temps de savourer, de respirer, de s’apaiser, de s’écouter, bref un temps pour soi et les bienfaits de la séance persiste parfois plusieurs jours.

Bien plus encore, la sophrologie nous permet d’avoir un meilleur sommeil, de réguler notre appétit, d’être moins stressé, moins angoissé, de diminuer les douleurs, de renforcer notre système immunitaire.

Après quelques séances de pratiques auprès de votre sophrologue Delphine Trabarel, vous pourrez utiliser la sophrologie en toute autonomie comme philosophie de vie.

Alors qu’attendez-vous pour vous y mettre ?